Informations sur les anesthésies2019-04-16T11:13:01+00:00

INFORMATIONS SUR LES ANESTHESIES

Fiche d’Information sur l’anesthésie

Nous vous demandons de lire attentivement ce document, afin de pouvoir donner votre consentement sur la procédure anesthésique qui vous sera proposée.

Vous aurez la possibilité de poser toutes vos questions au vétérinaire avant l’intervention.

Avant l’anesthésie

Il est important que votre chien ou chat soit à jeun car en cas de vomissement lors de son anesthésie, il risque de contracter une pneumonie sévère qui peut être mortelle. En pratique l’accès à la nourriture doit être interdit au minimum 6 heures avant l’anesthésie (sauf cas particulier qui vous est alors précisé). Il n’est généralement pas nécessaire de restreindre l’accès à l’eau.

La consultation pré-anesthésique:

Un examen clinique détaillé de votre animal sera réalisé avant l’anesthésie.

Le choix du type d’anesthésie sera déterminé en fonction de l’acte prévu, de l’état de santé de votre animal et du résultat des examens complémentaires éventuellement prescrits.

Les examens complémentaires pré-anesthésiques:

Pour la sécurité de votre animal, un certain nombre d’examens complémentaires peuvent être prescrits. Ces examens complémentaires n’ont pas de caractère obligatoire, mais sont vivement recommandés notamment chez les patients plus âgés ou si l’examen clinique révèle une anomalie. En effet, ils peuvent faciliter la détection de certaines maladies.

Nous recommandons un bilan sanguin pré-anesthésique chez les patients âgés.

Si vous souhaitez une analyse de sang d’office signalez-le au vétérinaire.

Comment l’anesthésie de votre animal va-t-elle se dérouler?

L’anesthésie générale comporte plusieures étapes:

– La prémédication: des médicaments pour tranquilliser l’animal et diminuer son anxiété seront administrés. Un cathéter intravéneux est posé soit avant soit après la prémédication en fonction de l’état de stress de l’animal.

– L’induction: l’animal est endormi complètement par l’administration d’un anesthésique de courte durée afin de pouvoir l’intuber

– Le maintien: l’anesthésie générale proprement dite est maintenue par l’inhalation d’un gaz anesthésique.
Pendant cette phase l’anesthésie est surveillée soit par une assistante formée, soit par un vétérinaire en fonction du cas. Les paramètres suivant sont surveillés de façon systématique:
SpO2, ETCO2, fréquence respiratoire et cardiaque, température, pression artérielle.

– La phase de réveil: elle se déroule dans une partie du bloc opératoire spécialement dédiée aux animaux se réveillant des anesthésies sous la surveillance de notre personnel bien formé

Quels sont les risques de l’anesthésie

Tout acte médical, même conduit avec compétence et dans le respect des données acquises de la science, comporte un risque. Ce risque est à relier à l’état de santé de votre animal ainsi qu’à la procédure médicale ou chirurgicale pour laquelle il est anesthésié, il est évalué avec le système du score ASA allant de 1 (minimal) à 5 (risque majeur). Le vétérinaire va évaluer le risque anesthésique de votre animal lors de l’examen pré-anesthésique et vous donnera plus d’informations à ce sujet.

Certains animaux extrêment stressés ou très agressifs présentent d’emblée un risque anesthésique augmenté. La conformation de certaines races augmente leur risque anesthésique.

Lors de d’anesthésie générale et/ou de tranquillisation des complications imprévisibles mettant en jeu la vie de l’animal comme un arrêt cardiaque ou une allergie grave peuvent survenir dans des cas extrêment rares et ce sans qu’aucune faute ne puisse être imputée à la clinique.

Après l’anesthésie

Votre animal peut présenter des zondes tondues, notamment sur les membres à l’endroit où le cathéter intraveineux a été posé pour mettre l’animal sous perfusion.

Un tube a été introduit dans sa trachée pour faciliter sa respiration et administrer des vapeurs d’anesthésiques et d’oxygène: ceci peut engendrer une toux temporaire jusqu’à quelques jours après l’anesthésie.

Si votre animal vous est rendu le jour même de son anesthésie, il est conseillé de laisser au repos et de lui donner le soir un repas allégé par rapport à d’habitude.

En général l’animal va porter un bandage à un de ses membres à l’endroit où le cathéter intraveineux était en place. Vous pouvez retirer ce bandage 2 heures après l’intervention.

Nous laissons rentrer nos patients que lorsqu’ils sont bien réveillés et confortables. Si après son retour à la maison vous avez les moindres doutes sur son bien-être, n’hésitez pas à nous contacter.

Besoin d’un RDV ?
Logo Deiereklinik

59 Montée Krakelshaff
L-3235 Bettembourg
Luxembourg

Horaires d’ouverture

du lundi au vendredi de 9h à 19h
le samedi de 9h à 16h

Urgences

24h/24 et 7j/7

Prendre Rdv par téléphone
Espace vétérinaires

Espace professionnel de notre clinique

Prise en charge
Formations vétérinaires
Don de sang

Inscrire votre animal

Inscrire votre animal
Commande en ligne

Service réservé aux patients suivis par la clinique

Commandez

Une question ? Besoin d’aide ?

Prendre Rdv par téléphone
Hospitalisation

INFORMATIONS SUR LES ANESTHESIES

Fiche d’Information sur l’anesthésie

Nous vous demandons de lire attentivement ce document, afin de pouvoir donner votre consentement sur la procédure anesthésique qui vous sera proposée.

Vous aurez la possibilité de poser toutes vos questions au vétérinaire avant l’intervention.

Avant l’anesthésie

Il est important que votre chien ou chat soit à jeun car en cas de vomissement lors de son anesthésie, il risque de contracter une pneumonie sévère qui peut être mortelle. En pratique l’accès à la nourriture doit être interdit au minimum 6 heures avant l’anesthésie (sauf cas particulier qui vous est alors précisé). Il n’est généralement pas nécessaire de restreindre l’accès à l’eau.

La consultation pré-anesthésique:

Un examen clinique détaillé de votre animal sera réalisé avant l’anesthésie.

Le choix du type d’anesthésie sera déterminé en fonction de l’acte prévu, de l’état de santé de votre animal et du résultat des examens complémentaires éventuellement prescrits.

Les examens complémentaires pré-anesthésiques:

Pour la sécurité de votre animal, un certain nombre d’examens complémentaires peuvent être prescrits. Ces examens complémentaires n’ont pas de caractère obligatoire, mais sont vivement recommandés notamment chez les patients plus âgés ou si l’examen clinique révèle une anomalie. En effet, ils peuvent faciliter la détection de certaines maladies.

Nous recommandons un bilan sanguin pré-anesthésique chez les patients âgés.

Si vous souhaitez une analyse de sang d'office signalez-le au vétérinaire.

Comment l’anesthésie de votre animal va-t-elle se dérouler?

L’anesthésie générale comporte plusieures étapes:

- La prémédication: des médicaments pour tranquilliser l'animal et diminuer son anxiété seront administrés. Un cathéter intravéneux est posé soit avant soit après la prémédication en fonction de l’état de stress de l’animal.

- L’induction: l’animal est endormi complètement par l’administration d’un anesthésique de courte durée afin de pouvoir l'intuber

- Le maintien: l’anesthésie générale proprement dite est maintenue par l’inhalation d’un gaz anesthésique. Pendant cette phase l’anesthésie est surveillée soit par une assistante formée, soit par un vétérinaire en fonction du cas. Les paramètres suivant sont surveillés de façon systématique: SpO2, ETCO2, fréquence respiratoire et cardiaque, température, pression artérielle.

- La phase de réveil: elle se déroule dans une partie du bloc opératoire spécialement dédiée aux animaux se réveillant des anesthésies sous la surveillance de notre personnel bien formé

Quels sont les risques de l’anesthésie

Tout acte médical, même conduit avec compétence et dans le respect des données acquises de la science, comporte un risque. Ce risque est à relier à l’état de santé de votre animal ainsi qu’à la procédure médicale ou chirurgicale pour laquelle il est anesthésié, il est évalué avec le système du score ASA allant de 1 (minimal) à 5 (risque majeur). Le vétérinaire va évaluer le risque anesthésique de votre animal lors de l’examen pré-anesthésique et vous donnera plus d’informations à ce sujet.

Certains animaux extrêment stressés ou très agressifs présentent d’emblée un risque anesthésique augmenté. La conformation de certaines races augmente leur risque anesthésique.

Lors de d’anesthésie générale et/ou de tranquillisation des complications imprévisibles mettant en jeu la vie de l’animal comme un arrêt cardiaque ou une allergie grave peuvent survenir dans des cas extrêment rares et ce sans qu’aucune faute ne puisse être imputée à la clinique.

Après l’anesthésie

Votre animal peut présenter des zondes tondues, notamment sur les membres à l’endroit où le cathéter intraveineux a été posé pour mettre l’animal sous perfusion.

Un tube a été introduit dans sa trachée pour faciliter sa respiration et administrer des vapeurs d’anesthésiques et d’oxygène: ceci peut engendrer une toux temporaire jusqu’à quelques jours après l’anesthésie.

Si votre animal vous est rendu le jour même de son anesthésie, il est conseillé de laisser au repos et de lui donner le soir un repas allégé par rapport à d’habitude.

En général l'animal va porter un bandage à un de ses membres à l'endroit où le cathéter intraveineux était en place. Vous pouvez retirer ce bandage 2 heures après l'intervention.

Nous laissons rentrer nos patients que lorsqu'ils sont bien réveillés et confortables. Si après son retour à la maison vous avez les moindres doutes sur son bien-être, n'hésitez pas à nous contacter.

Besoin d'un RDV ?
Espace vétérinaires

Espace professionnel de notre clinique

Prise en charge
Formations
Don de sang
Inscrire votre animal

Une question ? Besoin d'aide ?

Prendre Rdv par téléphone
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleur expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok